facebook
Info Guide Karnataka

Histoire

Histoire

L’histoire du Karnataka est riche de successions de souverains et de guerres de royaumes. De grandes et puissantes dynasties ont occupé diverses parties du territoire où elles se sont succédées et ont laissé derrière elles un patrimoine historique unique, avec notamment des temples comme Belur et Halebid, Somnathpur ou le magnifique site d’Hampi. Les tentatives de conquêtes par les Musulmans entrainèrent de nouveaux conflits et la succession de multiples royaumes. Au début du 19ème siècle, Mysore devient la capitale de ce qui est alors l’Etat de Mysore, tandis que les frontières de l’Etat sont dessinées en 1956 selon le partage d’un axiome linguistique commun : le Kannada. C’est en 1972 que l’Etat est rebaptisé Karnataka et que Bangalore (aujourd’hui Bangaluru) est choisie comme capitale.

Géographie

Géographie

Le Karnataka bénéficie d’une géographie extrêmement variée et reflète bien la diversité naturelle de l’Inde du Sud : une longue zone côtière à l’ouest, la biosphère des Nilgiris au sud, des plaines arides au centre, au nord et à l’ouest. C’est un des plus grand Etats d’Inde de par sa superficie et l’un des plus importants en termes de population.

Culture, religion et population

Culture, religion et population

Bien que sa capitale, Bangalore, soit une des villes les plus modernes d’Inde, l’Etat fonctionne sur une économie essentiellement agraire et traditionnelle. Le Karnataka possède un savoir artistique très poussé, directement hérité des dynasties passées notamment en poésie, artisanat, théâtre, architecture et danse. La population est issue d’un grand et long melting pot, mais était à l’origine composée de tribus natives dont les Kannadigas, les Tuluvas, les Konkanis et les Kodavas. En plus du Kannada, la langue locale, les migrations venues des autres Etats d’Inde ont importé l’Hindi, le Tamil, l’Anglais, le Tulu et le Telugu. La population du Karnataka est en grande majorité hindoue tandis que l’on retrouve aussi des communautés musulmanes, chrétiennes, jains et sikhs. L’Etat abrite enfin la plus grande communauté tibétaine d’Inde du Sud.

Architecture

Architecture

Le Karnataka présente une architecture, notamment sacrée, extrêmement riche et variée. Les amateurs d’histoire et de vieilles pierres ne peuvent qu’être conquis par des sites tels que Somnathpur, Belur et Halebid, ou encore Hampi ; chaque site racontant l’histoire des grandes dynasties d’Inde du Sud.

Hébergements

Hébergements

La qualité des hébergements peut varier selon les étapes. Certains sites sortent des sentiers battus et les possibilités de logement sont alors limitées ou d’un confort moindre. D’autres lieux comme les Coorg, Mysore, Bangalore ou certains parcs nationaux offrent des possibilités étonnantes : éco-resort, boutique hôtel, maison d’hôtes…

Festivals religieux et fêtes

Festivals religieux et fêtes

Le Karnataka étant un Etat encore très traditionnel, la majorité des festivals est d’origine religieuse. Le plus impressionnant visuellement est le Dussehra de Mysore (septembre-octobre) ; il correspond à ce qui est plus communément appelé navaratri (les 9 nuits). Le festival met en scène des parades d’éléphants, de soldats en uniformes traditionnels ainsi que des spectacles de chants et de danses. Début novembre se tient le festival d’Hampi (Vijaya Utsav) ; une semaine de spectacles et de performances des arts traditionnels du Karnataka. Une fois tous les 12 ans a lieu le festival Mahamastakabhisheka à Shravanabelagola, unique festival jain en Inde du Sud.

On retrouve aussi les grandes fêtes pan indiennes : Holi, Diwali, Mahashivaratri ainsi que les festivals musulmans et chrétiens.

Copyright ShantiTravel - 2016 - All Rights Reserved