facebook
FAQ Bhoutan

Foire Aux Questions - Bhoutan

Préparez votre voyage et/ou votre trek au Bhoutan grâce à l’expertise de nos conseillers-voyages ! Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Foire Aux Questions - Bhoutan

Préparez votre voyage et/ou votre trek au Bhoutan grâce à l’expertise de nos conseillers-voyages ! Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Faut-il un visa pour aller au Bhoutan ?

En plus d’être obligatoire, le visa pour le Bhoutan doit être demandé en votre nom par un tour opérateur. Il coûte 20$ par personne. Votre passeport doit être valable 6 mois avant et après vos dates de voyage.

En plus du visa, chaque visiteur doit verser une somme dont le montant varie de 165 à 200$ par jour. Une façon pour le Bhoutan de se préserver du tourisme massif, ce qui en fait une destination chère. Ces frais, payables un mois au plus tard avant votre arrivée au Bhoutan, comprennent cependant vos hébergements, votre chauffeur, vos repas et votre guide.

Chez Shanti Travel, nous effectuons pour vous l’intégralité de toutes ces démarches administratives.

Que mange-t-on au Bhoutan ?

Si vous aimez les piments, vous serez plus que servi ! Ce condiment est l’ingrédient de base de nombreux plats bhoutanais et il est ainsi utilisé au même titre que n’importe quel légume. Le riz constitue l’autre dominante de base de la cuisine locale. Les céréales, les produits laitiers, les viandes (du porc au bœuf en passant par le yak) et les légumes sont présents dans l’alimentation quotidienne des Bhoutanais. Le plat le plus populaire au Bhoutan est sans nul doute l’Emadatse, un mélange de piments verts et de sauce de fromage fondu dont la recette varie d’une région à l’autre.

A quel moment de l’année partir au Bhoutan ?

Pour partir en trek ou en voyage au Bhoutan, privilégiez l’automne de fin septembre à fin novembre. Le ciel y est particulièrement dégagé après avoir enduré des mois de mousson et les températures sont tout à fait clémentes. Vous pourrez aussi assister à plusieurs fêtes locales, même si la meilleure période pour cela reste les mois de mars et avril au moment où sont organisés de grands festivals. Le climat est froid en hiver et il faut attendre février pour retrouver un peu de douceur. Le printemps est aussi très agréable et vous donnera l’occasion d’admirer les célèbres rhododendrons qui fleurissent à cette saison, mais ne vous attardez pas trop car la mousson déverse ses flots dès le mois de juin et ce pendant 3-4 mois. Les reliefs à l’Est et la ville de Thimphu sont particulièrement exposés.

En savoir plus : Quand partir au Bhoutan ?

De quel climat bénéficie le Bhoutan ?

Malgré sa superficie limitée, le Bhoutan connait une échelle de températures variées en raison de son fort dénivelé et le paysage floral évolue fortement d’une région à une autre. La neige peut tomber très régulièrement dans les hauts sommets himalayens. En haute montagne, les pluies sont faibles mais la température moyenne est d’environ 10°C en été pour 0°C en hiver. Le Sud du Bhoutan profite d’un climat tropical avec une échelle de 15 à 30°C selon les saisons. Prévoyez les risques de mousson pour votre voyage : si vous souhaitez l’éviter il vous faudra venir en dehors des mois de juin à septembre car elle traverse le pays plus abondamment que ses voisins himalayens.

Que signifie « Bonheur National Brut » ?

Cette expression revient régulièrement lorsque l’on évoque le Bhoutan et porte à questionnement. L’indice du « BNB » a vu le jour dans les années 70 sous le règne de Jigme Singye Wangchuck en réponse au Produit National Brut utilisé dans la majeure partie du monde. Le but de cette nouvelle philosophie est d’établir une économie sur la base du respect des valeurs religieuses du Bhoutan, c’est-à-dire le bouddhisme. Les stratégies de développement du pays sont ainsi déterminées en fonction de quatre variables économiques et morales d’égales importances :
> Le développement et la croissance économique,
> Un règne consciencieux et bon,
> Une culture préservée et mise en avant,
> Des ressources naturelles utilisées durablement et une protection de l’environnement.

Où changer de l’argent au Bhoutan ?

La monnaie nationale au Bhoutan est le ngultrum (Nu.), sous-divisé en cheltrums. La valeur du ngultrum est la même que celle de la roupie indienne qui est d’ailleurs très utilisée au Bhoutan (sauf les billets de 500 et 1000 roupies). De nombreuses devises sont acceptées pour le change. Vous pouvez en faire dans les grandes villes, dans certains hôtels et banques. Ne comptez pas sur votre carte bancaire : il est impossible de retirer de l’argent depuis les distributeurs, qui sont reliés aux banques nationales, et rare de pouvoir régler par carte, ce mode de paiement étant encore peu développé. Privilégiez ainsi le liquide et les chèques de voyage, qui s’échangent bien, pour régler vos frais sur place.

Peut-on boire l’eau du robinet au Bhoutan ?

Nous vous recommandons fortement de ne boire que de l’eau minérale en vérifiant que la bouteille soit bien scellée. L’eau bouillie est également sans risque. Veillez bien à ne jamais consommer de glaçons.

Faut-il prévoir d’emmener une pharmacie au Bhoutan ?

En cas de besoin, il peut être utile de prévoir :
> Un antidiarrhéique comme l’Imodium + une solution de réhydratation orale,
> De l’aspirine,
> Du Diamox (Acétazolamide) pour prévenir du mal aigu des montagnes,
> Un antibiotique à spectre large,
> Pour le soleil : un écran total et un baume à lèvres protecteur,
> Pour les treks : des pansements (en particulier pour les ampoules) et un désinfectant pour les petites coupures.

Est-il possible de fumer au Bhoutan ?

Le pays est très strict sur le sujet et s’est très fortement impliqué dans la lutte contre le tabagisme. La fumée est interdite dans tous les lieux publics, il vous faudra donc faire preuve de discrétion et déclarer vos cigarettes à la douane en arrivant, sachant que vous ne pourrez pas en acheter sur place.

Comment s’équiper pour un trek au Bhoutan ?

Plus vous voyagerez léger, plus votre trek sera confortable et facilitera la tâche de vos porteurs si votre équipe n’inclut ni mules ni yaks. Limitez-vous si possible à 15 kilos de bagages par personne. Privilégiez un sac à dos souple de grande contenance, sans roulettes ni soutien métallique. Une protection contre la pluie peut s’avérer utile. Veillez enfin d’y apposer vos coordonnées ainsi que celles de notre agence. Prévoyez un sac à dos plus petit qui vous servira à porter vos repas et autres objets personnels en journée.

Concernant le reste de votre équipement, pensez à emporter :
> Un pantalon en toile ou adapté à la marche. Evitez les shorts et préférez-leur les pantacourts,
> De bonnes chaussures de randonnée ainsi qu’une paire plus légère pour les étapes hors trek,
> Une veste chaude type doudoune,
> Une polaire,
> Un sac de couchage pour haute montagne en duvet, une couverture de survie et éventuellement un sac à viande,
> Des lunettes de soleil,
> Un couvre-chef, > Une gourde (contenance d’un litre),
> Une lampe de poche et un couteau de poche,
> Des friandises pour agrémenter vos repas quotidiens.

Quel équipement est pris en charge par Shanti Travel ?

> Des matelas vastes et confortables,
> Des tentes 3 places agréables pour deux personnes et leurs sacs,
> Une tente pour la préparation des repas ainsi que tous les ustensiles nécessaires. N’hésitez pas à venir mettre la main à la pâte pour partager un bon moment avec votre équipe accompagnante !
> Une tente large où sont pris les repas du soir, sur une table ou des matelas façon locale,
> Une tente pour les toilettes.

Où acheter mon équipement de trek au Bhoutan ?

L’activité étant encore à ses débuts, les magasins de matériel de trek apparaissent petit à petit au Bhoutan et sont encore peu nombreux. C’est pourquoi nous vous conseillons d’acheter votre matériel dans votre pays de résidence, ou à Katmandou si vous visitez la capitale du Népal avant de découvrir le Bhoutan.

Qui sont vos accompagnateurs en trek ?

L’équipe de base se compose de votre guide, de votre cuisinier et de mules ou yaks pour le portage. Si votre groupe comprend davantage de trekkeurs, des aides peuvent se joindre à l’équipe pour le cuisinier et/ou le guide. A part les yaks et les mules, tous les participants parlent plus ou moins anglais, le guide possédant bien sûr un bon niveau pour communiquer avec vous.

Quel pourboire donner à l’équipe de trek ?

Les pourboires ne sont pas obligatoires, cependant n’hésitez pas à récompenser vos accompagnants si leurs services vous ont satisfaits. A titre indicatif, vous pouvez laisser 5€ par jour pour le guide et 3€ par jour pour l’équipe de trek et votre chauffeur. Libre à vous de laisser le montant que vous estimez correct.

Quelles sont les modalités de la formule en groupe organisé ?

> Le minimum de participants pour garantir un départ est d’une personne. Nous ne faisons pas d’annulation de dernière minute,
> Le nombre maximal de participants est de 12 personnes,
> Le prix du voyage restera le même quelle que soit la taille finale du groupe, les petits groupes ne payent pas de supplément. Une éventuelle modification peut se faire si le prix de vos vols vers et depuis le Bhoutan augmente. Nous vous conseillons donc une réservation rapide.

Y’a-t’il un nombre de participants imposé pour partir « à la carte » ?

Non, vous êtes libre de partir seul(e) et aux dates que vous souhaitez.

Quelle assurance faut-il pour partir au Bhoutan ?

A votre arrivée en Inde, nous requérons une lettre de décharge et une garantie de votre assurance rapatriement. Pour les treks, nous vous recommandons de souscrire à une assurance secours en montagne (demandez conseil à nos experts). Comme vous êtes en charge de la déclaration des sinistres auprès de votre assurance (vos accompagnants locaux sont là pour vous aider), conservez lors de votre voyage une copie de votre contrat avec les coordonnées de votre assurance.

Que ramener comme souvenir du Bhoutan ?

N’hésitez pas à parcourir les marchés ! L’artisanat bhoutanais, bien qu’encore peu orienté vers le marché touristique, vous donnera la possibilité de ramener des souvenirs authentiques comme entre autre :
> Des masques en bois ou papier mâché colorés utilisés lors des danses sacrées,
> Des ardoises gravées,
> De la papeterie artisanale,
> Un CD de musique traditionnelle,
> Des bâtons d’encens, en général de bonne qualité au Bhoutan,
> Des timbres pour les collectionneurs,
> De la tisane Tsheringma,
> Une « kata », l’écharpe blanche traditionnelle,
> Un livre de prières,
> Des boîtes en bambou.

Des conseils de lecture avant le départ ?

La Citadelle des Neiges, de Matthieu Ricard. Un conte philosophique dans lequel le jeune Détchèn entreprend une quête initiatique à travers le Bhoutan pour atteindre l’Eveil bouddhiste à la Citadelle des Neiges. Une lecture facile pour aborder et comprendre le bouddhisme.

Bhoutan, de Françoise Pommaret (Ed. Guides Olizane). Un guide découverte complet écrit par une Française tibétologue et résidant au Bhoutan.

Du même auteur : Les revenants de l’Au-delà dans le monde tibétain – Sources littéraires et tradition vivante (CRNS Editions, réédition 2009).

Le tigre et le lama, d’Erik Allgöwer. Un roman policier qui vous tiendra en haleine au cœur de la culture himalayenne du Bhoutan.

Copyright ShantiTravel - 2016 - All Rights Reserved