facebook
A propos de la Sulawesi

Les premiers Européens qui partirent en voyage en Sulawesi, les colons portugais, ont cru découvrir un archipel tant l’ile est vaste et variée. Ils la nommèrent « Célèbes », désormais connue sous le nom de Sulawesi. Vous irez de surprise en surprise et votre voyage en Sulawesi ne manquera pas de diversité. Des plages sublimes des îles Togian, aux coraux de Manado en passant par les cérémonies funéraires du Tana Toraja ou encore la découverte du pays Minahasa, les Célèbes sont riches de culture et de traditions et disposent d’un environnement propice à la randonnée, à la plongée ou tout simplement au farniente sur la plage. Profitez de véritables moments de rencontre avec l’habitant pour découvrir les différentes ethnies qui peuplent la Sulawesi notamment avec des nuits en logement traditionnel. Retrouvez ci-dessous un guide de la Sulawesi avec toutes les informations pratiques pour vous aider à mieux appréhender cette île dans toute sa beauté et sa complexité et à organiser votre prochain voyage dans les Célèbes.

Les premiers Européens qui partirent en voyage en Sulawesi, les colons portugais, ont cru découvrir un archipel tant l’ile est vaste et variée. Ils la nommèrent « Célèbes », désormais connue sous le nom de Sulawesi. Vous irez de surprise en surprise et votre voyage en Sulawesi ne manquera pas de diversité. Des plages sublimes des îles Togian, aux coraux de Manado en passant par les cérémonies funéraires du Tana Toraja ou encore la découverte du pays Minahasa, les Célèbes sont riches de culture et de traditions et disposent d’un environnement propice à la randonnée, à la plongée ou tout simplement au farniente sur la plage. Profitez de véritables moments de rencontre avec l’habitant pour découvrir les différentes ethnies qui peuplent la Sulawesi notamment avec des nuits en logement traditionnel. Retrouvez ci-dessous un guide de la Sulawesi avec toutes les informations pratiques pour vous aider à mieux appréhender cette île dans toute sa beauté et sa complexité et à organiser votre prochain voyage dans les Célèbes.

Histoire

Histoire

Préhistoire
Les premières traces de présences humaines remontent à 30 000 ans avant J-C. Néanmoins aucun homo erectus n’a jamais été retrouvé en Sulawesi, contrairement aux îles de Java et Flores. Les fouilles et recherches archéologiques ont permis de mettre à jour principalement des mégalithes dont certaines de formes humaines, des sarcophages et jarres funéraires et quelques outils. Les paysages montagneux de la Sulawesi ont rendu plus difficiles les migrations et les mélanges inter-ethnies et si l’île a servi de refuge aux premiers habitants de l’Indonésie, c’est aussi pour cela qu’aujourd’hui encore, certains éléments de leurs cultures ancestrales persistent que ce soit chez les Makassar et Bugis du Sud de la Sulawesi ou chez les Toraja au centre. Les informations sur la préhistoire des Célèbes restent peu nombreuses et incertaines et c’est véritablement avec le début de l’islamisation puis l’arrivée des premiers colons portugais que l’histoire de la Sulawesi peut vous être contée.

Les royaumes du Sud de Sulawesi
Entre le XII et le XIVème siècle, la Sulawesi du Sud, passage clé dans le commerce des épices, a été le théâtre d’affrontements entre royaumes rivaux. D’un côté les royaumes Bugis dont le principal, le royaume Luwu, se fera détrôner au XVIème siècle par son voisin : Bone. De l’autre, le royaume Makassar de Gowa qui avec l’aide des Bajau, les ‘nomades des mers’ va retourner la situation en sa faveur et prendre le contrôle des côtes sud et ouest de Sulawesi à partir de 1600 et de toute la Sulawesi du Sud avec la soumission de leur rival Bugis : Bone en 1615.

La Sulawesi ne déroge pas à la règle et comme de nombreuses îles de l’Indonésie, l’islamisation de la Sulawesi naît de rapports commerciaux avec le jeune sultanat de Java mais aussi avec les nombreux marchands arabes qui trouvent dans les Célèbes la parfaite escale sur la route des Moluques. Dès lors, le port de Makassar, capital du royaume de Gowa, occupe une place de premier plan dans le commerce international des épices mais également du santal, des perles, de l’ambre et des esclaves et attire une foule de marchands cosmopolites.

La colonisation portugaise et hollandaise : des « Célèbes » à la Sulawesi
Célèbes serait le nom que les marins portugais auraient donné à la Sulawesi en accostant pour la première fois en 1525 sur cette île qui, en raison de ses côtes tortueuses, a d’abord été considérée comme un archipel. Les Hollandais arrivent en 1605 suivis de près par les Anglais. La Compagnie néerlandaise des Indes orientales chassent progressivement les autres colons et peine à obtenir l’abdication du royaume de Gowa, alors royaume le plus puissant de l’île. Ce n’est qu’après neuf ans de guerre qu’elle y parvient avec la signature du traité de Bongaya par le sultan en 1669. C’est à leur alliance avec les Bugis de Bone, alors ennemis jurés des makassars de Gowa, que les Hollandais doivent leur victoire. Les Hollandais placent le sultan du royame de Bone à la tête de la région et installent le centre de pouvoir à Makassar qui sera renommé Ujung Padang à l’indépendance puis retrouvera son nom colonial de Makassar en 1999. Vous pouvez encore aujourd’hui y admirer le Fort Rotterdam, modèle d’architecture coloniale hollandaise.

XX et XXI siècle : de la guerre à l’Indépendance de la Sulawesi
Ces années de relative stabilité en comparaison aux anciennes guerres de royaumes a permis le développement économique et industriel fulgurant de Makassar qui reste encore aujourd’hui la première ville de Sulawesi. Apres la faillite de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, la Sulawesi est intégrée aux nouvelles Indes orientales Néerlandaise en 1905. Avec l’occupation de ces dernières par le Japon pendant la seconde guerre mondiale, c’est le début de la révolution nationale et d’une période de dissidence de la Sulawesi qui refuse la mise en place d’un état Indonésien. En décembre 1949, la Sulawesi entre dans la République des Etats-Unis d’Indonésie qui deviendra en 1950 l’actuelle République d’Indonésie. De la fin des années 1990 à 2006, Célèbes a connu des violences internes entre chrétiens et musulmans. Cette période de troubles a entrainé la mort de centaines de personnes et la destruction de quartiers entiers principalement dans le centre de l’île. Aujourd’hui, le calme règne et les habitants vivent désormais en paix.

Géographie

Géographie

La Sulawesi est une île de l’archipel indonésien. Avec une superficie de 189 035 km² il s’agit de la 12ème plus grande île au monde et de la 4ème plus grande en Indonésie. Et pourtant la Sulawesi ne représente que 7% de la population indonésienne ! Elle se situe à 600 km au sud des Philippines. Son pic culminant est le Rantemario avec 3 478 m d’altitude. Ses paysages alternent plaines embrumées, villages de pécheurs, hautes montagnes, jungle équatoriale et des volcans éteints dans le sud et toujours en activité dans le nord. La Sulawesi est également une île fertile et ses régions agricoles principales se trouvent au nord-est et au sud-est et comportent des rizières mais aussi de nombreuses plantations : légumes, café, clous de girofle...

Le nombre important d’espèces endémiques aux Célèbes laisse à penser que l’île se serait trouvée à cheval sur la ligne Wallace. La ligne Wallace suggère que Bornéo, Bali, Java et l’ouest de l’Indonésie étaient rattachés au continent Asiatique alors que Lombok et l’Est de l’Indonésie se rattachaient au continent pacifique australien. Pour un guide de la faune de la Sulawesi et plus d’informations sur les différentes espèces endémiques de la Sulawesi, se reporter à la section « Faune de la Sulawesi ».

C’est peut-être de là que vient la forme si caractéristique de la Sulawesi : en forme d’orchidée ou de "K", elle possède 4 péninsules et le centre de l’île est formé de montagnes escarpées. Il existe 3 grandes baies sur l’île de Célèbes : le golfe de Tomini au Nord, le golf de Tolo au Sud et le golfe de Bone à l’Est. La ville la plus importante de Sulawesi est Makassar (ou Ujung Padang).

Pour vous aider à vous y retrouver, voici un guide de la Sulawesi par province :

> Sulawesi Selatan : la Sulawesi du sud
Province méridionale bordée à l’est par le golfe de Bone et à l’ouest par le détroit de Makassar, célèbre pour le pays Toraja. Capitale : Makassar.
A voir : le Pays Toraja (Tana Toraja), Sengkang et les maisons flottantes du lac Tempe, les cascades de Bantimurung, les plages de Bira, les chantiers maritimes des Phinisi de Bulukumba et la ville bugis de Pare Pare.

> Sulawesi Tenggara : la Sulawesi du sud-est
Zone agricole fertilisée par les éruptions volcaniques : rizières et plantations façonnent ses paysages. Capitale : Kendari.
A voir : les plages de Kendari, le parc national de Rawa Aopa / Watumohae et le parc maritime de Wakatobi.

> Sulawesi Barat : la Sulawesi occidental
Anciennement rattachée à la Sulawesi du Sud, les hautes montagnes vallonnent son territoire. Capitale : Mamuju.
A voir : la plage de Dato, les cascades d’Indo Rannuang, la ville de Mamuju, la baie de Majene et son cimetière royale.

> Sulawesi Tenga : la Sulawesi centrale
Province à cheval entre la péninsule de Minahasa et le nord-est de la Sulawesi. Elle est bordée par les golfes de Tomini et de Tolo et les îles Togian lui sont rattachées. Ses paysages ne manqueront pas de vous surprendre : des parcs nationaux au lac Poso, des hautes montagnes aux plages paradisiaques des îles Togian. Capitale : Palu.
A voir : Palu, les îles Togian dont Kadidiri et l’île volcanique Una Una, le parc national de Lore Lindu, la ville de Tentena et le lac Poso.

> Gorontalo Née de la scission avec la Sulawesi du Nord de Décembre 2000, la province de Gorontalo est bordée par le golfe de Tomini. Entre plages de sable blanc et parcs nationaux, la faune et la flore terrestre et aquatique de la Sulawesi n’auront plus aucun secret pour vous ! Capitale : Gorontalo.
A voir : les maisons hollandaises de Gorontalo, les forts d’Otanaha, les sources chaudes de Lombongo, le parc National Bogani Nani Wartabone, la baie de Tomini et les plages d’Olele et de Bolihutuo.

> Sulawesi Utara : la Sulawesi du nord
Terre de feu et seule province de Sulawesi qui comporte encore des volcans actifs avec les célèbres volcans jumeaux Lokon et Empung ou encore le volcan sous-marin Wuhu. La province est bordée par la mer de Célèbes ainsi que de la mer des Moluques et n’est pas à un contraste prêt : des hautes terres du pays Minahasa aux fonds marins du parc de Bunaken lieu de prédilection pour la plongée.
A voir : le pays Minahasa, le parc maritime de Bunaken, le lac Tondano, la ville fleurie de Tomohon, la réserve naturelle de Tangkoko.

Climat

Climat

Quand partir à Sulawesi ? Quelle est la meilleure saison pour découvrir les Célèbes et partir explorer le pays Toraja ? Quelle météo à Rantepao en Juin et quel est le meilleur moment pour organiser votre voyage à Sulawesi ? La Sulawesi est traversée par l’équateur et bénéficie d’un climat plutôt stable tout au long de l’année entre 26 et 30°C sur les régions littorales. Néanmoins selon l’altitude, le climat connait de grands écarts, et les soirées peuvent être fraiches (18 °C) dans le pays Toraja.

La saison humide dure :
• De novembre à fin avril sauf dans le nord et sud de l’île où il pleut un petit peu toute l’année
• De novembre à fin janvier pour la côte ouest
• Importantes précipitations en mai le long de la côte Est et en décembre sur la côte ouest

Retrouvez ci-dessous toutes les informations pratiques sur les différentes saisons de la Sulawesi et un guide du climat en Sulawesi à Rantepao, au Sud, et à Manado, au Nord :

JANVIER-AVRIL
Partez pendant la basse saison touristique et profitez de la saison humide, le meilleur moment pour un voyage découverte en toute tranquillité !
Fêtes à ne pas manquer : Toa Peh Kong, parade traditionnelle chinoise qui a lieu en février dans la Sulawesi du Nord. Kedari Bay Festival qui a lieu en avril à Kedari, célèbre pour ses courses de bateaux-dragons et la musique traditionnelle.
Notre recommandation : Prenez le temps d’effectuer la trans-Sulawesi : de Makassar jusqu’à Manado en passant par le lac Tempé, le pays Toraja, le lac Poso et les îles Togian.

Rantepao - 19-27°. Climat humide avec quelques précipitations. (22 jours – 326 mm).

Manado - 22-31°. Climat chaud avec pluies fréquentes à occasionnelles. (18 jours – 331 mm). Baignade 28°.

MAI-AOUT
Fin de la saison humide et grandes vacances scolaires, la meilleure saison pour partir découvrir la Sulawesi entre amis ou en famille !
Fêtes à ne pas manquer : Les cérémonies funéraires du pays Toraja dont les plus importantes ont lieu de juillet à août. Le Festival Danau Poso à Tentena qui honore avec des danses et des compétitions sportives le lac Poso.
Notre recommandation : Profitez de la richesse de la Sulawesi pour découvrir la culture du pays Toraja et vous détendre sur les plages de Bira ou sur les îles Togian !

Rantepao - 18-26°. Climat tempéré avec pluies fréquentes (17 jours – 412 mm).

Manado - 22-32°. Climat chaud avec quelques précipitations. (13 jours – 159 mm). Baignade 29°.

SEPTEMBRE-DECEMBRE Les pluies deviennent moins fréquentes et les températures à Rantepao et Manado restent optimales. La meilleure saison pour plonger à Manado ou sur îles Togian est en général Septembre-Octobre
Fêtes à ne pas manquer : Plusieurs anniversaires sont fêtés à cette période dans la Sulawesi du Nord avec différentes performances culturelles et spectacles traditionnels. A ne pas manquer, l’anniversaire du royaume Minahasa le 5 Novembre et celui de la Sulawesi du Nord le 23 Septembre.
Notre recommandation : alliez découverte culturelle, randonnées et plongées pour explorer les Célèbes de fond en comble.

Rantepao - 19-27°. Climat tempéré avec précipitations occasionnelles (13 jours – 250mm).

Manado - 23-31°. Climat chaud avec quelques pluies. (14 jours – 219 mm). Baignade 29°.

Population & religion

Population & religion

La population de la Sulawesi en quelques chiffres

Les Célèbes comptent plus de 17 millions d’habitants répartis sur les 202 000 Km2 de superficie. Bien qu’elle soit la quatrième plus grande de l’Indonésie, elle ne représente que 7% de la population du pays. Ceci peut s’expliquer notamment par ses hauts reliefs et sa dense forêt tropicale, deux environnements difficilement habitables. Le plus gros foyer de population est la ville de Makassar suivi par Manado. La communauté chinoise représente 1% de la population de Sulawesi et un programme de transmigration mis en oeuvre par le gouvernement explique la présence dans certaines régions de Balinais et de Javanais.

Histoire et ethnies de Sulawesi
Les premières traces humaines ont été retrouvées dans le Nord de Makassar et remonteraient à 3000 ans av J-C. Pendant la préhistoire, les Célèbes ont connu différentes vagues de migrations, tout d’abord des chinois allant s’installer à Taiwan puis une deuxième vague allant de Taiwan vers les Philippines. Dans les Célèbes, les différents groupes ethniques sont encore très présents et ont su conserver certaines de leurs traditions ce qui confère toute la richesse culturelle à cette île hors du commun.

Guide des principales ethnies de la Sulawesi du nord au sud :
> Sulawesi du Nord : les peuples Minahasa et Sangir occupent cette région.

> Gorontalo : les habitants appartiennent aux Bolango et aux Suwawa en plus du groupe ethnique Gorontalos qui peuple principalement cette province de la Sulawesi.

> Sulawesi du Centre : principalement habitée par des Torajas de Palu, de Koro et de Poso et les Bajo sur les îles Togian.

> Sulawesi occidentale : à 49% cette province de la Sulawesi est habitée par le groupe ethnique Mandar avec une présence aussi des Toraja, Bugis, Javanais et Makassar.

> Sulawesi du Sud : les Makassar et les Bugis peuplent principalement cette province de la Sulawesi avec certains Bajo sédentarisés.

> Sulawesi du Sud-est : les Tolaki, Morunene, Buton, Muna et Bajo cohabitent en parfaite harmonie dans cette région de la Sulawesi.

Les Toraja
Les Toraja sont sans aucun doute l’ethnie la plus connue de la Sulawesi pour leurs rituels funéraires et les grandes cérémonies organisées pour les défunts. Ils habitent principalement les hautes terres de la Sulawesi du Sud aussi appelées « Tana Toraja », le pays Toraja. L’histoire raconte que fuyant la conversion massive à l’islam, des marins seraient remontés à l’intérieur des terres pour se réfugier. Ce n’est qu’avec la colonisation hollandaise du 20eme siècle qu’ils ont commencé à s’installer dans les vallées. Ces anciens marins sont devenus agriculteurs et ont adopté des religions variées. La moitié d’entre eux sont chrétiens et les autres sont musulmans ou adeptes de l’Aluk To Dolo, religion traditionnelle reconnue par le gouvernement et qui signifie « la voie des ancêtres ».

La société Toraja est répartie en trois castes : la noblesse soit 10% de la population, la classe moyenne qui sont principalement des petits propriétaires terriens et les employés agricoles et ouvriers qui représentent à 70% la classe inférieure. Si le système des castes s’est atténué au fil des siècles, il reste encore très visible lors des funérailles Toraja.

Les Tongkonan, maisons traditionnelles en forme de corne de buffle ou de bateau sont généralement construites sur pilotis et en bambou. La construction d’un Tongkonan est une vraie entreprise familiale longue et onéreuse mais elle permet d’abriter les invités pendant les cérémonies funéraires et constitue encore aujourd’hui le lieu de réunion de la famille.

Les Minahasa

Etymologiquement Minahasa signifierait « ne faire qu’un », pour marquer l’union des différentes tribus pendant la guerre contre le royaume Bolaang Mangondow. Néanmoins le peuple Minahasa situé dans la Sulawesi du Nord aussi appelée « pays Minahasa » n’en est pas moins composé de neufs groupes sous-ethniques dont huit ont leur propre langue. Les Minahasa ont entretenu des relations particulièrement favorables avec les colons hollandais ce qui va expliquer la réticence de certains au moment de l’Indépendance et de l’unification de l’Indonésie. 93% de la population est chrétienne, ce qui représente le plus haut pourcentage de chrétiens pour un peuple indonésien.

La culture Minahasa est peut être l’une des premières cultures féministes et égalitaires. On n’observe aucune trace de discrimination envers les femmes et les Walian, personnages religieux très importants, sont souvent des femmes. Ce principe égalitaire se retrouve également dans le fonctionnement démocratique de la société pour toute prise de décision importante. Les Minahasa ont pendant longtemps étaient de redoutés chasseurs de tête.

Les Bajo
Appelés aussi Bajau ou Badjo et surnommés « les gitans des mers », ces anciens nomades vivant sur l’eau dans leur barque se sont progressivement sédentarisés. Cependant ils ont toujours refusés d’aller trop loin dans les terres et gardent un contact privilégié avec l’océan. Ils vivent principalement sur les côtes de la Sulawesi et dans les îles Togian. Pêcheurs réputés et collecteurs de perles et de trépangs (concombre de mer), ils sont en contact avec l’eau dès leur plus jeune âge ; le premier bain de mer se prend à 3 jours. Au fil des siècles ils ont développé une capacité pulmonaire et une vision subaquatique qui en font des apnéistes hors du commun. Ils sont en majorité musulmans mais ont conservé bons nombres de leurs traditions notamment avec des offrandes faites au Dieu de la Mer.

Les langues parlées dans les Célèbes
Avec plus de 114 langues répertoriées à ce jour, les Célèbes sont un Babel tropical où tout le monde se comprend désormais grâce au bahasa indonesia qui fait office de langue commune. Les langues des Célèbes viennent des langues austronésiennes et appartiennent à la branche mayo-polynésienne. Les langues les plus importantes correspondent aux ethnies majoritaires à savoir dans le nord de la Sulawesi : le gorontalo et le minahasa et le pamona dans le centre de l’île. Au sud de l’île, les bugis parlent buginais et pour les Makassar et les Toraja leur langue respective porte le nom de leur ethnie.

Les religions pratiquées en Sulawesi
A l’image des différentes provinces et de la multitude d’ethnies et de langues, il n’y a pas une mais bien plusieurs religions dans les Célèbes.
L’islam, introduit dès le 15e siècle par les marchands arabes faisant une halte sur la route des épices en Sulawesi du Sud et généralisé à toute l’île au 17e siècle, reste la religion majoritaire.
La Sulawesi reste l’une des îles d’Indonésie où vous trouverez le plus de petites églises au détour des villages Toraja du Sud de l’île ou encore dans le Nord de la Sulawesi en pays Minahasa. Les chrétiens représenteraient 19% de la population des Célèbes avec une forte majorité de protestants.
Les croyances locales et animistes ont néanmoins perdurées et rien de plus normal que de voir un chrétien ou un musulman faire une offrande aux esprits ou encore aux déesses et dieux de leurs ancêtres. Par ailleurs, les croyances animistes des Toraja, l’Aluk To Dolo, littéralement la « voie des ancêtres », ont été reconnues comme religion à part entière par le gouvernement.
C’est ce syncrétisme religieux et cet éventail d’ethnies qui font de la Sulawesi une île aux traditions et à la culture si riches.

Faune

Faune

Quand en 1859, Wallace fait part de son observation d’une faune différente du coté de Bali et Lombok par rapport à celle présente à Bornéo et en Sulawesi, c’est le concept de ligne de Wallace qui nait. Il émet alors l’hypothèse que toutes les régions de l’Indonésie à l’ouest de la ligne Wallace appartenaient autrefois à l’Asie et toutes les régions à l’Est de la ligne à un continent Pacifico-Australien. C’est pour cela que la faune et la flore d’Indonésie sont si riches en couleurs et en diversité.
La Sulawesi se distingue des autres îles de l’Indonésie car elle aurait fait partie à la fois de l’Asie et du continent pacifico-australien. Un voyage en Sulawesi vous fait découvrir des espèces insoupçonnées dans l’un des 8 parcs nationaux dont 4 parcs naturels marins. Le Parc national de Bunaken est d’ailleurs inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour son importante biodiversité marine et ses coraux protégés. Il y aurait plus de 120 espèces de mammifères à 62% endémiques en Sulawesi. Découvrez au fil de ce guide les drôles d’animaux qui peuplent les Célèbes.

Sur terre…
Des mammifères bien curieux se trouvent à Sulawesi tel l’anoa, ce buffle nain qui se déplace principalement seul ou encore le babiroussa, traduire « cerf-cochon » qui ressemble étonnement à une sorte de phacochère sans poil et avec des défenses. Du coté des primates, ne manquez pas les macaques et surtout le macaque à houppette noire pour sa coiffure très réussie et le tarsier, plus petit primate au monde. Pas plus haut que 10 cm, vous aperceverez ses gros yeux ronds au détour d’une promenade nocturne. Le couscous, un marsupial également noctambule, peuple aussi les forêts de Sulawesi.

…dans les airs…
Ou presque, car le maleo, espèce endémique de la Sulawesi, et oiseau de la taille d’un gros poulet, ne vole que très peu. La Sulawesi compte 31% d’espèces d’oiseaux endémiques comme le calao, aux couleurs chatoyantes et au bec qui semble trois tailles trop grandes.

… et sous l’Océan
La faune sous-marine de Sulawesi enchante les plongeurs du monde entiers depuis des années car il y en pour tous les goûts : requins, tortues géantes et le plus dangereux, le poissons-lion, sans oublier les coraux multicolores et les nudibranches, vous trouverez toujours de quoi ravir votre curiosité subaquatique avec une plongée dans les Célèbes.

Agenda des fêtes & festivals

Agenda des fêtes & festivals

Les fêtes et festivals sont nombreux en Sulawesi et égaient l’année au rythme des mois et des saisons. Des anniversaires des régions aux courses de bateaux, retrouvez ici l’agenda des fêtes et festivals de Sulawesi : à noter dans vos calendriers pour parfaire votre voyage dans les Célèbes !

> Toa Peh Kong : parade traditionnelle chinoise datant du 14eme siècle. Où ? En Sulawesi du Nord. Quand ? Février.
> Kedari Bay Festival : festival qui honore la ville de Kedari avec des courses de bateaux dragons et des spectacles de musique traditionnelle. Où ? En Sulawesi du Sud-Est à Kedari. Quand ? Avril.
> Festival Danau Napabale : en l’honneur du lac Napabale, mêle compétitions de cerf-volant et courses de chevaux. Où ? En Sulawesi du Sud à Latugho. Quand ? Juin et Juillet.
> Festival Culinaire de Manado : festival qui met en avant la gastronomie et les traditions culinaires de Manado. Où ? En Sulawesi du Nord, à Manado. Quand ? Juillet.
> Cérémonies funéraires Toraja : période des enterrements Toraja, grandes cérémonies qui ont lieu sur 3 ou 4 jours et qui comportent de nombreux rituels sacrés et sacrifices. Où ? En Sulawesi du Sud, dans le pays Toraja. Quand ? Juillet-Août.
> Anniversaire de Manado : avec scène à ciel ouvert qui accueille des représentations culturelles, musicales et de danse. Où ? En Sulawesi du Nord, à Manado. Quand ? 14 Juillet.
> Festival Danau Poso : pour rendre hommage au lac Poso des spectacles de danse et des compétitions sportives ont lieu. Où ? En Sulawesi central, à Tentena. Quand ? Août.
> Toraja International Festival : célébration de la culture ancestrale Toraja axée chaque année sur un thème particulier. Où ? En Sulawesi du Sud, dans un village Toraja. Quand ? Août.
> Tomohon International Flower Festival : Fête internationale des fleurs de toute taille et toute couleur. Où ? En Sulawesi du Nord, à Tomohon. Quand ? Août.
> Anniversaire de la Sulawesi du Nord : pour célébrer la naissance de la province, des performances culturelles ont lieu dans toute la région et des courses de taureaux et de chevaux sont tenues à Manado avec l’élection de Miss et Mister Sulawesi du Nord. Où ? Dans toute la Sulawesi du Nord. Quand ? 23 Septembre. > Anniversaire de Bitung : festival qui honore la ville avec des courses de bateaux, des représentations artistiques, un concours de pêche et un marathon. Où ? En Sulawesi du Nord, à Bitung. Quand ? 10 Octobre.
> Anniversaire du royaume Minhasa : des spectacles traditionnels ont lieu pour célébrer l’ancien royaume Minhasa. Où ? En Sulawesi du Nord. Quand ? Novembre.
> Menulud : après le Nouvel An, les habitants partagent des gâteaux traditionnels et des boissons avec famille et amis. Des spectacles de danse et de musique ont lieu. Où ? En Sulawesi du Nord. Quand ? Décembre.

Gastronomie

Gastronomie

La gastronomie de la Sulawesi est avant tout une affaire de province et avec ses nombreux peuples de pécheurs : bugis, bajo… elle met particulièrement en avant les produits de la mer et mélange influences coloniales et recettes traditionnelles. Préparez vos papilles, et suivez ce guide culinaire de la Sulawesi, une province à la fois :

Sulawesi du Nord : la cuisine de Manado, bien qu’assez fortement épicée, commence à jouir d’une réputation internationale. Les poissons sont à l’honneur mais vous pourrez aussi y essayer du chien et de la chauve-souris. Goûtez à la sauce Rica-Rica qui accompagne toute viande ou poisson et le Bubur Manado ou Tinutuan, un porridge de légumes.

Gorontalo : la cuisine de Gorontalo s’apparente à celle de la Sulawesi du Nord. Plat à ne pas manquer : le Milu Siram, soupe de maïs, poissons, chili et noix de coco.

Sulawesi centrale : Ici aussi la cuisine est épicée et l’on retrouve du chili et du tamarin dans de nombreux plats. Essayez l’anguille Sugili qui peut se déguster dans la plupart des restaurants et le Pisang Molen, gâteau à la banane.

Sulawesi du Sud : haut lieu de la gastronomie des Célèbes qui cuisine aussi bien le boeuf que le poisson. Ne manquez pas le fameux Coto Makassar, soupe de tripes de boeufs.

Sulawesi occidentale : les saveurs sont pimentées et aigres et les fruits de mer sont à la base de la plupart des recettes. Essayez les oeufs de poissons volants, servis seulement pendant des occasions spéciales car onéreux et le Pupu, gâteau de thon frit.

Sulawesi du Sud-Est : Encore une fois le poisson est à l’honneur et c’est l’un des meilleurs endroits pour gouter à l’Ikan Bakar, poisson grillé ou encore au Sinonggi, sorte de porridge de coquillages et de poissons.

Copyright ShantiTravel - 2016 - All Rights Reserved