Excellent avis shanti travel
Noté 9.3 /10 selon 864 avis voyageurs vérifiés avis shanti travel Shanti Travel Trustpilot
voyage sur mesure asie
Appelez-nous au 01 82 28 92 28

Indian Therapy

Rencontre avec Juliette Tissot

Juliette, tu es journaliste, écrivaine et bloggeuse, et tu as vécu plusieurs années a New Delhi et Bangkok avant de re poser tes valises récemment en France.

Tu reviens d’un voyage au Rajasthan, pour la rédaction du Guide Vert Inde du Nord aux Editions Michelin.

Quel était l’objectif de ta mission en Inde ?

Le but était de mettre à jour tout le Guide Vert consacré à Delhi et au Rajasthan c’est à dire ajouter d’éventuels nouveaux lieux à visiter, d’informer de la rénovation d’un lieu, de vérifier les adresses des restaurants et des hôtels, les horaires d’ouverture des sites et des musées.

Quel a été ton quotidien durant ton ‘’road trip’’ au Rajasthan ?

Avant mon départ, j’avais préparé avec l’éditrice du guide un plan de route précis de mes 17 jours de voyage. J’avais décidé à l’avance de passer tant de jours à Delhi, tant de jours à Jaipur etc… Je donnais généralement RV à mon chauffeur à 8 ou 9h le matin (selon la route à parcourir). Au fil de la journée, on s’arrêtait visiter un haveli, un musée, tester un café, un restaurant, visiter un hôtel du guide pour voir s’il était toujours conforme à la notice. C’est un travail, mais avant tout un voyage !

‘’C’est le pays des anomalies’’ disait le cinéaste amoureux de l’Inde, Louis Malle, qui lui consacra son magnifique documentaire, ‘’L’Inde fantôme’’. Pour de nombreux voyageurs, le passage par l’Inde joue comme une épreuve initiatique, qui passe nécessairement par une forme de mort à soi pour revenir différent. En quoi ce pays t’a rendu différente ?

Je suis allée pour la première fois en Inde il y a 18 ans. Cela avait été un vrai choc. Je me souviens des premières nuits à Bombay où j’avais du mal à dormir la nuit tant mon cerveau était survolté par un trop-plein d’images nouvelles, une sorte de chaos et de bouillonnement. Durant ce premier voyage, à deux, sac au dos, je me suis vraiment sentie au bout du monde, en tout cas au bout de mon monde, assez perdue et déroutée, avec parfois l’envie de fuir. Je ne saurai pas dire exactement en quoi ce pays m’a rendu différente mais je pense que j’en suis revenue plus à même de vivre dans le présent et plus recentrée sur l’essentiel.

Olivier Germain-Thomas, lui aussi passionné par l’Inde, auteur de La Tentation des Indes, confirme que les Occidentaux vont chercher là-bas " ce qui est moribond chez nous, l’élan spirituel’’. As tu trouve l’élan spirituel en Inde ?

Sept ans après ce premier voyage, je suis partie vivre en Inde avec mon mari et nos deux jeunes enfants. Durant ces 4 années à Delhi, j’ai en effet été frappée par cet élan spirituel, par cette ferveur dans les temples, par cette croyance en la réincarnation qui console des existences misérable, par cette possibilité d’entrevoir la beauté là où on ne l’attend pas. J’ai eu l’occasion de pratiquer le Kundalini yoga, de faire des massages ayurvédiques, et de réaliser combien notre corps et notre psychisme sont reliés et que simplement respirer est déjà un cadeau !

Quels sont tes conseils pour prévenir ‘’le syndrome indien’’ pour reprendre la formule de Régis Airault, psychiatre, dans son ouvrage ‘’Fous de l’Inde’’?

Régis Airault décrit en effet ce désordre psychique qui touche certains occidentaux arrivant en Inde (panique, hallucinations, stress…). Si on se sent fragile, qu’on est à un moment douloureux de son existence suite par exemple à un deuil ou une séparation, et qu’on part seul en voyage en Inde, on pourra être la proie de ce syndrome indien. Il ne faut donc pas croire que «l’élan spirituel » peut soigner quoique ce soit. Il faut justement partir en ayant bien préparé son voyage, en ayant conscience des réalités de ce pays. Une fois sur place il ne faut pas rester seul, il faut partager ses impressions, ses appréhensions avec des amis restés en France ou avec d’autres voyageurs.

Tu as publié en 2015 Indian Therapy (editions Tensing), un roman sur une femme expatriée à Delhi, à la fois drôle, acerbe et émouvant. Pourquoi avoir écrit ce livre? Pour prévenir de l’envers du conte de fée?

Je me suis installée en Inde avec de belles ambitions de sympathiser avec des Indiens et je me suis retrouvée à me lier principalement avec mes pairs français… J’ai découvert le petit monde des expatriés et j’ai eu envie d’écrire sur cette petite société avec ses codes, ses fêtes, ses difficultés. J’ai eu aussi envie de prévenir de l’envers du décor de la vie des femmes qui abandonnent leur travail pour suivre leur mari. De loin, on peut les prendre pour des femmes gâtées qui ont tout pour être heureuses car elles ont chauffeur, cuisinière, nounou et du temps libre pour aller faire des manucures... Or ces femmes doivent se démener pour trouver de nouveaux repères et faire en sorte que la famille s’adapte à sa nouvelle vie. Beaucoup de femmes passent ainsi par des périodes psychologiquement dures avant de trouver un équilibre, comme Sophie, mon héroïne. Suite au décès de mon éditeur, le livre n’est actuellement plus disponible. Il le sera de nouveau prochainement au format numérique Kindle.

As-tu des lieux à nous conseiller à Bali, des coups de coeurs qui symbolisent pour toi l’âme de l’île ?

J’aime le Bukit, et particulièrement le bel hôtel La Joya. C’est un lieu unique à côté d’une des plus belles plages de Bali, Balangan. Il y a aussi Bali Eco Stay à Tabanan, un havre de paix authentique en pleine nature ou encore le très beau Moding Plantation à Munduk, pour se retrouver au milieu des cultures de café et d'hortensias. Balian, sur la côte sud-ouest de l’île, symbolise vraiment pour moi la beauté de Bali. Toute la côte entre Balian et Medewi est un mélange de palmiers, rizières et plages sauvages.

Quel est ton plus beau souvenir de l’Inde ?

J’ai l'image de ma fille de 3 ou 4 ans courant sur le marbre blanc du Taj Mahal, ivre de liberté et bonheur !

Quel est ton plus beau souvenir de la Thaïlande ?

Chaque jour, sortir de chez moi et dire bonjour au garde d’un immeuble voisin. Son sourire, immense et un peu édenté, avait le don de me donner la pêche pour toute la journée ! Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme la Thaïlande, le pays du sourire !

Ton film préféré sur l’Inde ?

« Nocturne Indien », d’Alain Corneau

Ton livre préféré sur l’Inde ?

« Le tigre blanc » d’Aravind Adiga

Ton adresse hébergement ’’coup de coeur’’ en Inde du Nord ?

L’Haveli Nadine Le Prince à Fatehpur dans le Shekhawati.

Ton adresse fooding ‘’coup de coeur’’ en Inde du Nord ?

« Indique » à Jodhpur, pour déguster une délicieuse cuisine moghole avec vue sur le fort de Mehrangarh.

Ton adresse shopping ‘’coup de coeur’’ en Inde du Nord ?

Les chemises, les kurtas et les trousses de toilette des magasins « Anokhi » et notamment celui de Jaipur (très grand) avec son sympathique café juste à coté.

Quels sont tes bons plans pour réussir son voyage en Inde ?

Ne pas vouloir trop en faire. Le pays est vaste et pour mieux en faire l’expérience il est préférable de prendre son temps, voir moins mais mieux ! Si vous n’avez qu’une quinzaine de jours de vacances, l’idéal est de sillonner le Rajasthan avec un chauffeur.

Ils ont voyagé avec nous


Trustpilot
Trustpilot
 
 
 
Shanti Travel ›
Logo ShantiTravel Footer

                       

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez 2 fois par mois nos idées et conseils de voyage
 
Contactez-nous

Experts basés :

New Delhi - Pondichéry (INDIA)
Colombo (SRI LANKA)
Katmandou (NEPAL)
Rangoun (BURMA)
Hanoï (VIETNAM)
Bali (INDONESIA)

Téléphone (Appel gratuit) 01 82 28 92 28
Skype: shantitravel
Email:
Politique de confidentialité - CGV - Copyright ShantiTravel © · Tous droits réservés