Excellent avis shanti travel
Noté 9.4 /10 selon 1125 avis voyageurs vérifiés Shanti Travel Trustpilot
voyage sur mesure asie
Appelez-nous au 01 82 28 92 28

Les Incontournables de la Mongolie

La capitale Oulan-Bator

La capitale de Mongolie est Oulan-Bator ou « Ulaanbaatar ». Bien que cette capitale soit la plus froide au monde elle abrite tout de même plus du tiers de la population mongole. Fondée en 1639, au pied du mont sacré Bogd Khan, la ville est un patchwork de bâtiments d’époques diverses. On trouve un important héritage bouddhique dont le monastère de Gandantegchinlin avec son Bouddha géant de 26 mètres, ou le monastère du Choijin Lama.

De la fin du 19e survit également le superbe Palais d’Hiver du Bogd Khan. Entre les tours plus modernes du centre-ville, on trouve de nombreuses constructions d’inspiration plus soviétiques, tel que Palais Gouvernemental sur la grande place Chinggis ou l’Opéra National. Plus on s’éloigne du centre d’Oulan-Bator, et moins les bâtiments tendent vers le ciel. Les rues défilent sur des kilomètres et finissent par se perdre dans des quartiers improvisés où d’anciens nomades viennent sédentariser leur yourte aux côtés d’anciennes structures soviétiques en béton. Une ville à découvrir pour comprendre les différentes périodes de la riche histoire mongole.

La Vallée de l’Orkhon

La vallée de l’Orkhon est une région vallonnée par les monts du Khangai, entre denses forêts et vastes étendues de steppes. De par sa position centrale dans la Mongolie, cette vallée a été témoin de nombreuses périodes de l’histoire (et même de la préhistoire !) mongole, d’où un important nombre de sites historiques. L’Orkhon serait d’ailleurs la terre d’origine de la culture nomade en Mongolie. C’est aussi pour cette raison que cette vallée de l’Orkhon est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’ancienne capitale mongole Kharkhorin (ou Karakoroum) et son monastère d’Erdene Zuu sont le meilleur exemple des riches vestiges de la vallée de l’Orkhon.

Le monastère de Tövkhön, perché sur sa montagne sacrée, n’est pas en reste avec sa « grotte de la renaissance ». La vallée de l’Orkhon attire aujourd’hui également pour sa richesse naturelle : chutes impressionnantes, steppes infinies, forêts de mélèzes à perte de vue. L’Orkhon est devenu le paradis pour les amoureux de nature, de randonnées (à pied ou équestre) et de toute autre activités de plein-air, notamment grâce à son superbe parc national de Naiman Nuur.

Le lac Khövsgöl

On est ici plus proche de la Sibérie que de la Mongolie et les yourtes font le plus souvent place aux cabanes en bois. Le lac Khövsgöl, 2ème plus grand lac du pays derrière le lac salé d’Uvs plus à l’ouest, est au centre d’un gigantesque parc naturel spectaculaire, dont le lac est le joyau. Souvent surnommé « la perle bleue de Mongolie » ou « petit-frère du Baïkal », le gigantesque lac du Khövsgöl, représente pas moins de 2% des réserves d’eau douce au monde ! Lorsqu’il est gelé de janvier à avril, les mongols ont l’habitude de se déplacer dessus en traineau à chien ou à cheval.

Le lac Khövsgöl, lui-même riche en poissons, est entouré de montagnes et de forêts de pins tout aussi riches en faune et en flore : valérianes, gloutons et zibelines, ours brun, loups gris, lynx, castors capras et argalis, élans, chevreuils de Sibérie et cerfs rouges, rennes… Rennes qui sont d’ailleurs semi-dressés et montés par une ethnie locale, les Tsaatans. Une région pour tous ceux recherchant tranquillité et les passionnés de nature ou ceux cherchant le contact avec des ethnies méconnues.

Le désert du Gobi

Lorsque l’on pense à un désert, on s’imagine des dunes de sables fin et chaud à perte de vue. Pourtant ce n’est pas le cas du désert du Gobi en Mongolie ! Les dunes ne représentent que 3% du Gobi. Avec une superficie de 1 300 000km², le désert du Gobi est le plus grand désert d’Asie et un des plus grands au monde. En raison de cette superficie, le désert du Gobi présente des paysages très différents : plaines de steppes désertiques ou étendues infinies de pierres (Saikhan Ovoo et ses ruines d’Ongi), chaînes de montagnes et falaises vertigineuses (canyons de Yoliin Am, Düngenee, les falaises de Bayanzag) et tout de même de nombreuses dunes de sables (Khongor Els et Mongol Els). Pour ce qui est de la chaleur, le Gobi est en réalité le désert le plus froid au monde, juste après l’Antarctique et l’Arctique ! En hiver, les températures peuvent chuter jusqu’à -40°C alors qu’elles peuvent avoisiner les +50°C en été. Grâce à toutes ces conditions, le Gobi recèle aussi le deuxième plus grand gisement de fossiles de dinosaures au monde. Avis aux amateurs !

La réserve naturelle du Khogno Khan

Etape obligatoire entre la capitale mongole Oulan-Bator et la célèbre Vallée de l’Orkhon, le parc du Khögnö Khan offre un paysage à mi-chemin entre la steppe, la taïga, les montagnes et même un aperçu rapide du Gobi : moyennes montagnes et collines, étendues de forêts qui viennent côtoyer les plaines herbeuses où galopent les chevaux, ici et là coupées de quelques bancs de sables où l’on peut parfois observer quelques chameaux domestiques. On y trouve également plusieurs monastères et autres édifices ou ruines historiques pittoresques. Plusieurs familles nomades ont également l’habitude d’y séjourner avec leurs troupeaux. Bref, une région qui condense l’ensemble de la Mongolie ! Une région idéale pour les courts séjours en Mongolie.

La chaîne montagnarde de l’Altaï

La Mongolie partage sa principale chaine de montagne, l’Altaï, avec ses voisins occidentaux. Sur environ 300 000km², on dénombre 830km² de glaciers et son point le plus élevé se situe à 4374m, le mont Kujten Uul. C’est une terre au climat extrême avec une température moyenne annuelle aux alentours des -3°C, de longs hivers très froids et aux vents incessants. Un climat qui façonne aussi son paysage, avec des versants sud recouverts de forêts denses et des versants nord désertiques. Malgré ce climat, l’Altaï mongol abrite de nombreux trésors.

On y trouve une faune rare comme le léopard des neiges, l’élan de l’Altaï, le dhole Tien Shan, etc. Les sommets de l’Altaï sont aussi peuplés d’ethnies riches en traditions notamment des ethnies kazakhes qui cultivent l’art ancestral de dresser des aigles. Le rude climat de l’Altaï a également permis de conserver des sites préhistoriques exceptionnels comme les grottes de Tsenkher, les grottes de Lascaux mongoles : 170m cumulées de grottes dont les parois sont recouvertes de peintures rupestres. Une région reculée, très éloignée des circuits touristiques et recelant de merveilles.

Ne ratez aucun incontournable :
Voici donc quelques étapes incontournables lors d’un voyage en Mongolie, votre expert-voyage saura batir un itinéraire en adéquation avec votre demande d’informations.

CONTACTEZ VOTRE EXPERT VOYAGE
Nos voyages en Mongolie

Ils ont voyagé avec nous


Trustpilot
Trustpilot
 
 
 
Shanti Travel ›
agence de voyage asie

               

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez 2 fois par mois nos idées et conseils de voyage
 
Contactez-nous

Experts basés :

New Delhi - Pondichéry (INDIA)
Colombo (SRI LANKA)
Katmandou (NEPAL)
Rangoun (BURMA)
Hanoï (VIETNAM)
Singapour (SINGAPOUR)
Bali (INDONESIA)

01 82 28 92 28 (Prix d'un appel local)
Shantitravel
Contactez-nous
Politique de confidentialité - CGV - Recrutement - Copyright ShantiTravel © · Tous droits réservés