Covid-19 - Tout savoir sur la réouverture des frontières en Asie - Découvrez nos CGV plus flexibles
Excellent avis shanti travel
Noté 4.7} /5 selon 1234 avis voyageurs vérifiés Shanti Travel Trustpilot

Comprendre les différences culturelles en Arménie

La culture arménienne est diversifiée de part l’histoire du pays et des nombreuses influences qu’il a connu. Si son emplacement entre l’Asie occidentale et l’Europe orientale lui confère nombre de singularités, son histoire s’est toujours écrite autour du christianisme, pilier central de la vie arménienne. Voici des informations qui peuvent vous aider à appréhender de bonne manière la vie en Arménie.

  • Lors des salutations en Arménie, il est d’usage de se faire une bise, que ce soit entre femmes ou entre hommes et femmes. Les hommes entre eux se serrent la main et se font une bise en même temps. Lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, en revanche, une simple poignée de main est de mise.

  • La société arménienne demeure encore aujourd’hui patriarcale, l’homme entretenant une image virile et se positionnant comme le décisionnaire et chef de famille. La femme à de plus en plus son mot à dire, surtout à Erevan, mais les couples et familles continuent généralement de fonctionner de manière traditionnelle.

  • L’hospitalité arménienne est sans équivalent, l’important pour les hôtes étant de tout faire pour satisfaire leurs invités. La générosité et l’entraide sont aussi des valeurs primordiales de la société.

  • La famille est sacrée et c’est autour de ses proches que l’on se construit. Fonder une famille est très important, et le nombre de personnes n’ayant pas d’enfant reste marginal.

  • Le mariage est quasiment obligatoire, et les couples se marient rapidement, pour pouvoir vivre selon les traditions et fonder une famille. C’est aussi l’occasion de fêter et de célébrer sans compter ! Le célibat n’est pas forcément compris et les couples en union libre sont rares.

  • La place de la religion est centrale dans la vie arménienne. Le pays fût le premier à adopter le christianisme et est fier de le revendiquer encore aujourd’hui. La grande majorité des habitants appartiennent à l’église apostolique arménienne, branche chrétienne possédant ses propres codes.

  • L’homosexualité est légale en Arménie, mais l’opinion publique est toujours très dure envers les homosexuels et la loi ne protège pas leurs droits. Il est donc largement recommandé de garder les marques d’affection pour la sphère privée.

  • En contradiction, ne soyez pas surpris de voir des hommes bras dessus, bras dessous, se faisant des câlins, être très tactiles entre eux. Ce sont des facteurs de l’amitié masculine tout à fait normaux et répandus dans le Caucase.

  • L’Arménie est un pays très rural dans l’ensemble, et un gros contraste existe entre Erevan et le reste du pays. La capitale est moderne, avec de grandes enseignes internationales, des boutiques, des cafés, restaurants et une vie nocturne active. Ailleurs, c’est totalement différent, le calme et l’authenticité sont maîtres mots.

  • Le sentiment d’appartenance est extrêmement fort en Arménie, les arméniens revendiquant et étant fiers de leur nationalité, qu’ils vivent en Arménie ou à l’étranger. Ainsi la diaspora arménienne est l’une des plus importante au monde et elle aide énormément les habitants du pays.

  • L’arménien est la langue officielle du pays. Néanmoins avec son appartenance à l’ex-URSS, une grande partie de la population parle aussi parfaitement russe. Depuis le déclin du bloc de l’Est, le russe est aussi en déclin et la nouvelle génération se tourne vers l’anglais. L’éducation des langues est très bonne dans le pays, et le français occupe une place à part entière. Il arrive donc parfois de tomber sur un arménien ayant des notions de français.

  • D’ailleurs la France et les français ont une place de choix dans le coeur des arméniens. Ainsi à Erevan nombre de boutiques, cafés, restaurants, lieux, ont des noms et influences françaises. Charles Aznavour y est pour beaucoup dans cette relation, lui qui est une figure nationale éminemment respectée et importante. Une place d’Erevan porte son nom, et un musée dédié à sa vie ouvrira ses portes en 2021, dans le centre culturel Aznavour.

  • Le pourboire fait partie de la culture arménienne, il est donc de bon ton d’en laisser un lorsque le service vous a satisfait. Il n’est pas obligatoire c’est donc à vous de choisir d’en donner ou pas.

  • Les arméniens peuvent rouler très vite et de ne pas respecter le code de la route, il faut être vigilant en tant que piéton ou conducteur.

  • Les klaxons sont réguliers au volant, que ce soit pour saluer, avertir, s’énerver, ou par plaisir. Il faut donc s’habituer et ne pas le prendre mal si jamais vous vous faites klaxonner.

  • Les arméniens aiment échanger et discuter, que ce soit dans la rue, autour d’un café, ou lors des repas. Cela fait aussi partie de cette culture du partage, que l’on retrouve dans tout le Caucase.

  • Les arméniens ne sont pas vraiment du matin, par exemple les magasins n'ouvrent généralement que vers 10 heures.


  •  

Ils ont voyagé avec nous


Trustpilot
Trustpilot
 
 
 
Shanti Travel ›
agence de voyage asie

               

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez 2 fois par mois nos idées et conseils de voyage
 
Contactez-nous

Experts basés :

Paris (FRANCE)
New Delhi - Pondichéry (INDIA)
Colombo (SRI LANKA)
Katmandou (NEPAL)
Rangoun (BURMA)
Hanoï (VIETNAM)
Singapour (SINGAPOUR)
Bali (INDONESIA)


01 82 28 92 28 (Prix d'un appel local)
Shantitravel
Contactez-nous
La Presse parle de nous
Politique de confidentialité - CGV - Recrutement - Copyright ShantiTravel © · Tous droits réservés