Covid-19 - Tout savoir sur la réouverture des frontières en Asie - Découvrez nos CGV plus flexibles
Excellent avis shanti travel
Noté 4.7} /5 selon 1234 avis voyageurs vérifiés Shanti Travel Trustpilot

Se déplacer en Arménie

Sur la route, la prudence est de mise en Arménie. Comme un peu partout en Asie, la conduite est plus sportive qu’en Europe de l’ouest. Si à Erevan le trafic est souvent dense et chaotique, la plupart des autres routes sont plus calmes mais fréquemment en mauvais état. Même les grands axes peuvent être abîmés, et souvent en travaux, provoquant des bouchons intempestifs. Si le code de la route est respecté dans l’ensemble, les arméniens n'hésitent pas à doubler même dans les plus beaux virages, dépassant allègrement la limite de vitesse autorisée. Dans ce cas quels sont les moyens pour se déplacer en Arménie ? Petit tour d’horizon ci-dessous.

La voiture

La voiture est sans conteste le mode de transport le plus populaire en Arménie. Le transport en Arménie peut-être compliqué vu l’état des routes et la voiture reste une valeur sûre pour les locaux. Si c’est celui que vous choisissez, deux options s’offrent à vous : avec ou sans chauffeur.

En autonomie

Vous avez la possibilité de louer une voiture sur place et de sillonner le pays en totale liberté. Si les routes peuvent-être mauvaises et les locaux surprenants, il est tout à fait accessible de conduire en Arménie. Prudence et attention sont de mise pour un voyage en liberté en Arménie réussi. La plupart des villes, villages, monuments peuvent être rejoint avec une simple voiture de type berline, mais il est tout de même plus agréable d’utiliser un 4x4, surtout lorsqu’on dépasse les 2 000 mètres d’altitude où les routes sont de moins en moins entretenues et subissent plus violemment les dégâts du climat. À noter que certaines routes deviennent inaccessibles lorsque l’hiver pointe le bout de son nez.

Avec chauffeur

Pour une découverte plus simple, plus confortable, mais peut-être un tout petit peu plus rigoureuse, vous pouvez choisir de bénéficier des services d’un chauffeur. Que ce soit pour conduire une voiture, un van ou un minibus, les chauffeurs permettent de se déplacer en Arménie en toute tranquillité, sans stress, tout en gardant une grande flexibilité et une belle liberté. Certainement l’option la plus pratique lorsque l’on veut visiter une grande partie du pays. L’une de vos premières rencontres en Arménie est celle avec votre chauffeur, la clé pour un voyage réussi et chaleureux !

À pied

Terre de montagnes et de paysages spectaculaires, l’Arménie peut se découvrir à pied, pour une expérience hors du commun. Au plus proche de la nature, de la faune, de la flore, vous appréhendez le pays d’une autre manière, plus lente, plus durable. Les treks et randonnées ont un parfum d’aventure, que ce soit pour arpenter les versants du fameux mont Aragats, pour s’enfoncer dans les profondeurs du canyon de Garni ou encore pour longer les rives du superbe lac Akna à 3 000 mètres d’altitude. Du nord au sud, c’est toute l’Arménie qui est vallonnée, faisant le bonheur des amoureux de la marche à pied. Si l’été rend accessible plus de sentiers, les randonneurs peuvent venir toute l’année, pour découvrir à chaque fois une Arménie différente, changeant au fil des saisons.

À vélo

Vous aimez faire du vélo ? Vous souhaitez découvrir l’Arménie tout en pédalant ? En selle pour une découverte exaltante de la campagne tantôt verdoyante, tantôt aride, de l’Arménie. Il faut savoir se montrer très prudent à l’égard des voitures et camions, mais c’est l’occasion de sortir des sentiers battus, dans les vignes du sud du pays, sur les rives du grand lac Sevan, ou encore dans les forêts du nord. Il vous faudra un bon coup de pédale car l’Arménie est composée en grande majorité de montagnes, mais cela en vaut la peine ! Les paysages sublimes se dévoilent au fil du vent, le vélo vous permettant d'apprécier comme il se doit les nombreux panoramas. Vous êtes maîtres de vos mouvements et de votre voyage, pour une découverte authentique, approfondie, et toute en douceur de l’Arménie.

À cheval

A cheval dans les montagnes boisées du pays, voilà une manière insolite de se déplacer en Arménie. Chevauchez au coeur des vallées du Caucase pour vivre une expérience extraordinaire ! Privilégiez le nord du pays et notamment la superbe région du Tavush, avec ses immenses forêts, grottes, ruisseaux, gorges, torrents et cascades. Une nature sauvage pleine de vie mais aussi émaillée de quelques édifices historiques magnifiques, des monastères témoins de l’architecture médiévale arménienne.

Les transports en commun

Le transport en commun en Arménie n’est pas l’option préférée des locaux pour bouger bien que certains en soient de bons usagers. Si l’on sort d’Erevan, qui possède un bon réseau de bus et un métro, dans le reste du pays les bus sont limités, les trains quasiment inexistants et les avions peu adéquates à un si petit pays. Se déplacer en Arménie via les transports collectifs demande donc de s’armer de patience et de souplesse, mais n’est pas impossible.

Les bus et marshrutni

Les bus sont souvent usés, peu confortables, et peu fiables en terme de sécurité, bien qu’ils desservent un grand nombre de villages isolés. L’option la plus pratique reste les marshrutni. Ces sortes de minibus ou minivan locaux permettent de se déplacer dans tout le pays, que ce soit au départ d’Erevan ou ailleurs, ils irriguent un grand nombre de villes, villages et sites d'intérêts. Les horaires sont plutôt aléatoires et les réservations pratiquement impossibles.

Le taxi collectif

Les taxis collectifs sont des minibus ou parfois des voitures, partant depuis et vers Erevan et desservant les autres grandes villes du pays et les sites d'intérêts. Ils sont souvent en très bon état, et attendent d’être plein avant de partir, certaines destinations disposent même de plusieurs voyages durant la journée. Il est possible de réserver certains trajets à la gare routière, par internet, ou par téléphone. Cela peut-être un moyen intéressant de se déplacer en Arménie depuis Erevan.

Le train

Les lignes de trains sont pratiquement inexistantes et peu serviables. En revanche la ligne desservant la Géorgie peut être intéressante. Opérant de nuit, elle est bon marché.

L’avion

Utiliser un vol interne en Arménie n’a pas beaucoup de sens, le pays étant peu étendu, les aéroports plutôt rares et la nature trop belle pour subir cela.

Le taxi

Voyager en taxi pour découvrir l’ensemble de l’Arménie n’est pas une solution envisageable car bien trop chère et peu adéquate. En revanche c’est une alternative, bien que non idéale, pour visiter les environs proches d’Erevan ou des grandes villes telles que Gyumri ou Goris. Mais c’est surtout au sein de la ville d’Erevan que cela peut-être utile, surtout si vous êtes pressés. Ils y sont nombreux et se déplacent partout contrairement au métro. Plus pratiques et plus rapides que les bus, ils sont aussi plus chers et plus polluants

Ils ont voyagé avec nous


Trustpilot
Trustpilot
 
 
 
Shanti Travel ›
agence de voyage asie

               

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez 2 fois par mois nos idées et conseils de voyage
 
Contactez-nous

Experts basés :

Paris (FRANCE)
New Delhi - Pondichéry (INDIA)
Colombo (SRI LANKA)
Katmandou (NEPAL)
Rangoun (BURMA)
Hanoï (VIETNAM)
Singapour (SINGAPOUR)
Bali (INDONESIA)


01 82 28 92 28 (Prix d'un appel local)
Shantitravel
Contactez-nous
La Presse parle de nous
Politique de confidentialité - CGV - Recrutement - Copyright ShantiTravel © · Tous droits réservés