Excellent avis shanti travel
Noté 9.4 /10 selon 1124 avis voyageurs vérifiés Shanti Travel Trustpilot
voyage sur mesure asie
Appelez-nous au 01 82 28 92 28

Les animaux que vous croiserez en Mongolie

Les chevaux

Le cheval est l’animal emblématique de la Mongolie. Leur importance dans la culture mongole est telle qu’il existe plus de 300 mots pour décrire et catégoriser ces compagnons historiques des nomades. Cependant le terme de « poney » n’y figure pas. Malgré leur petite taille, ce terme serait insultant pour décrire les chevaux mongols : robustes et énergiques. Avec environ 10 fois plus de chevaux que d’habitants en Mongolie et source d’une partie de la cuisine mongole grâce au lait de jument, vous en croiserez forcément lors de votre voyage au pays des nomades. Vous croiserez peut-être également des sous-espèces plus rares comme le « khulan », l’âne sauvage asiatique ou le « takhi », le cheval de Przewalski.

Les aigles

Si vous voyagez du côté de l’Altaï, vous ne pourrez passer à côté des ethnies kazakhs dresseurs d’aigles. Véritable emblème de cette région montagnarde, l’aigle n’est pas en reste ailleurs en Mongolie avec notamment l’aigle des steppes, mais aussi une importante population de rapaces : faucons, buses, fauvettes, vautours, hiboux, etc.

Les yaks

Le yak mongol (« hainag ») est un croisement entre la vache et le yak. Ce croisement produit davantage de lait, une ressource importante dans la vie des nomades mongols. Ils sont aussi source de « bort » (viande séchée dont les mongols sont friands) et de cuir. Il y a aujourd’hui en Mongolie, environ 2 millions de ce type de yaks, vous ne manquerez donc pas d’en croiser en train de paitre dans les steppes.

Les léopards des neiges et lynx

Le léopard des neiges (« irbis ») est un des animaux les plus menacé en Mongolie, il y a donc peu de chances que vous en croisiez lors de votre voyage. Il est chassé depuis l’aube des temps pour son pelage qui est à la base de nombreuses pratiques traditionnelles chamaniques. Aujourd’hui les quelques milliers de spécimens encore en vie à l’état sauvage, se cachent principalement dans les sommets de l’Altaï. Vous aurez toutefois peut-être l’occasion de croiser son cousin éloigné le lynx (« shiluus »), tout aussi timide mais bien plus présent notamment dans la région du lac Khövsgöl.

Les chameaux

Le chameau de Bactriane est l’animal de prédilection des nomades mongols vivant dans la région du Gobi, lieu d’où il est endémique. Bien plus endurant que le cheval dans le climat extrême de ce grand désert d’Asie, il procure également de la laine aux nomades. Il en existe plus que quelques troupeaux épars qui vivent à l’état sauvage dans les coins les plus reculés du Gobi. Ils sont environ 300 000 à être domestiqués par les familles nomades du Gobi et ont même donné naissance à un nouveau sport dans cette région : le camel-polo !

Les ours

Il y a en Mongolie deux espèces d’ours : l’ours brun, qui rôde dans le nord du pays, notamment dans la région du lac du Khövsgöl et son petit cousin l’ours du Gobi (« mazaalai »). Extrêmement rare, ce dernier est le seul ours avec l’ours polaire à vivre dans un désert. Il ne reste aujourd’hui qu’une trentaine d’ours du Gobi à l’état sauvage, en faisant l’espèce d’ours la plus rare au monde et une des espèces animales les plus menacées.

Les bouquetins & chèvres

Avec plus de 22 millions de chèvres (« gamaa ») et de moutons (« khon ») en Mongolie, ce sont les espèces les plus répandues avec les chevaux. Ils constituent le coeur de la tradition nomade : les moutons apportant de la laine pour confectionner des vêtements, tapis et isolation pour les yourtes et les chèvres produisant le fameux cachemire mongol, réputé dans le monde entier. Les deux sont bien évidemment aussi source de viande, base du régime alimentaire mongol. Il existe aussi des espèces sauvages plus rares comme l’argali ou l’ibex.

Les loups

Le loup mongol (« chono ») est un cousin du loup gris. Il est présent sur l’ensemble du territoire mongol autant qu’il est présent dans la culture mongole. Il partage en effet avec le cheval un rapport privilégié dans la mythologie mongole. A la fois méprisé et admiré par les mongols, il est notamment la représentation du « Loup Bleu », divinité céleste et de la foudre, et légendaire père de Genghis Khan.

Les cervidés

Les cervidés ne manquent pas en Mongolie bien que certaines espèces soient plus rares que d’autres. La petite gazelle de Mongolie gambade dans les plaines herbeuses de l’est, tandis que la gazelle à goitre erre dans le Gobi et que l’antilope saïga peuple le centre et l’ouest du pays. Plus rare, l’élan parcours la région du Khövsgöl, au côté des cerfs plus répandus que sont le cerf rouge ou le renne, qu’une ethnie locale (les Tsaatans) est parvenu à semi-domestiquer.

Les marmottes & gerboises

Plusieurs espèces de petits rongeurs vivent en Mongolie et viendront probablement faire une apparition plus ou moins furtive le long de votre voyage : de la marmotte qui siffle à travers les steppes herbeuses aux gerboises, gerbilles et autres jerboa qui sautillent ici et lorsque le soleil tombe.

Pour votre circuit en Mongolie :
Profitez de la faune et de la flore de la Mongolie lors de votre voyage organisé en Mongolie.

CONTACTEZ VOTRE EXPERT VOYAGE
Nos voyages en Mongolie

Ils ont voyagé avec nous


Trustpilot
Trustpilot
 
 
 
Shanti Travel ›
agence de voyage asie

               

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez 2 fois par mois nos idées et conseils de voyage
 
Contactez-nous

Experts basés :

New Delhi - Pondichéry (INDIA)
Colombo (SRI LANKA)
Katmandou (NEPAL)
Rangoun (BURMA)
Hanoï (VIETNAM)
Singapour (SINGAPOUR)
Bali (INDONESIA)

01 82 28 92 28 (Prix d'un appel local)
Shantitravel
Contactez-nous
Politique de confidentialité - CGV - Recrutement - Copyright ShantiTravel © · Tous droits réservés