Covid-19 - Tout savoir sur la réouverture des frontières en Asie - Découvrez nos CGV plus flexibles
Excellent avis shanti travel
Noté 4.8 /5 selon 1232 avis voyageurs vérifiés Shanti Travel Trustpilot

Le choc culturel au Bhoutan

Politesse

Les coutumes sont nombreuses au Bhoutan. Comme dans beaucoup de pays d’Asie, une place très importante est donnée à la hiérarchie et au respect. Lorsqu’il s’agit du domaine religieux, le respect se mêle de vénération. Pour saluer un Bhoutanais, joignez les deux mains contre la poitrine et tenez-vous un petit peu incliné en avant. On termine souvent un mot par « la » pour marquer le respect. Si votre chauffeur se nomme Tashi, surnommez-le « Tashi la ». On vous offrira à votre arrivée ou votre départ, une écharpe blanche, la kata, synonyme de bon voyage. Si vous passez chez l’habitant, vous devrez prendre au moins deux fois la boisson offerte, que ce soit le thé ou l’ara. Si on vous offre de la nourriture, refusez la poliment en mettant la main devant votre bouche en prononçant « meshu meshu » et ne l’acceptez qu’après deux ou trois tentatives. Ne vous sentez pas mal à l’aise, et n’essayez pas à tout prix de faire la conversation, surtout pendant les repas. Enfin une chose plutôt surprenante, il est impoli d’ouvrir un cadeau que l’on vient de recevoir, ne soyez pas étonnez si les Bhoutanais n’ouvrent pas leur cadeaux devant vous.

Dans les temples

Laissez une offrande après la visite d’un temple est recommandé. Tout comme le silence qui est une règle d’or lorsque vous pénétrez dans l’enceinte d’un monastère. Déchaussez-vous et pour accentuer le respect, découvrez-vous la tête si vous portez une casquette ou un bonnet. Les pieds sont considérés comme une partie du corps impure, on ne les projette pas en avant lorsque l’on s’assoit. On ne touche pas non plus la tête d’une personne, car c’est un endroit très sacré. Assis sur une chaise, serrez les genoux mais ne croisez pas les jambes. Il est courant, vous le remarquerez chez les Bhoutanais, d’employer le conditionnel ainsi que le mot « peut-être » plutôt qu’un refus catégorique, ce qui pourra quelques fois vous désorienter.

Comportement des couples

Le mariage est beaucoup plus libre que dans l’Inde voisine. Les Bhoutanais ont le choix entre le mariage arrangé ou le mariage d’amour. Le divorce est plutôt fréquent au Bhoutan et une pratique pour le moins originale se déroule si la femme demande le divorce. Son nouveau compagnon se doit de payer une amende à l’époux précédent. Malgré tout il n’est pas très bien vu de marquer votre affection en public. Ne vous embrassez pas devant tout le monde et surtout ne faites pas la bise « le french kiss » aux Bhoutanais.

Tenue vestimentaire

Vous pouvez oublier les mini-jupes et les débardeurs même si le soleil est au rendez-vous. Il convient de respecter les coutumes locales dans un pays où la religion est très présente. Ne vous inquiétez pas, vous n’allez pas devoir porter l’habit traditionnel, mais couvrez-vous les épaules et ne montrez pas vos jambes, d’autant plus si vous entrez dans un temple ou un monastère.

Cigarette

A l’aéroport, les douanes font la chasse aux fumeurs. Il est interdit d’importer du tabac au Bhoutan, où l’on ne fume plus depuis 2004. Dans une logique de préservation de la santé des habitants, le Bhoutan est devenu le premier pays au monde à prohiber le tabac. Le cannabis qui pousse à l’état sauvage nourrit les cochons et les vaches. Néanmoins, vous pourrez fumer dans votre espace privé, généralement dans les hôtels, si vous amenez vos cigarettes avec vous, en quantité raisonnable bien sûr !

Phallus

Lors de votre voyage au Bhoutan vous aurez surement la vision presque hallucinante de voir des fresques de phallus sur les murs des maisons et des monastères ! Plus ou moins réalistes, entourés de rubans, ils protègent les habitants du mauvais oeil. Vous ne rêvez pas, au Bhoutan, le phallus est sacré et il est un symbole protecteur. Plus discrets, vous verrez quelques petits pénis en bois suspendus aux toitures des maisons. Ces phallus en pleine forme sont le résultat du fou divin, Drukpa Kunley, le célèbre moine iconoclaste du XVe siècle. Au Bhoutan, on lui attribue aussi la création du takin, cet animal emblématique, mais surtout on lui doit ce drôle de monastère au dessus de Punakha. Le Chimi Lhakang est le temple de la fertilité. Les femmes visitent ce monastère pour demander la bénédiction du saint de la fécondité. Vous serez surpris par tous ces petits zizis souvenirs à ramener, porte-clés, tasses, il y en a de toutes les formes et de toutes les tailles...

CONTACTEZ VOTRE EXPERT VOYAGE
Nos voyages au Bhoutan

Ils ont voyagé avec nous


Trustpilot
Trustpilot
 
 
 
Shanti Travel ›
agence de voyage asie

               

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez 2 fois par mois nos idées et conseils de voyage
 
Contactez-nous

Experts basés :

Paris (FRANCE)
New Delhi - Pondichéry (INDIA)
Colombo (SRI LANKA)
Katmandou (NEPAL)
Rangoun (BURMA)
Hanoï (VIETNAM)
Singapour (SINGAPOUR)
Bali (INDONESIA)


01 82 28 92 28 (Prix d'un appel local)
Shantitravel
Contactez-nous
La Presse parle de nous
Politique de confidentialité - CGV - Recrutement - Copyright ShantiTravel © · Tous droits réservés